LUNES DE FIEL

Quand le Gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs Art.35 de la Déclaration des droits de l'homme 1789

22 mai 2008

LE MEDEF EST NUISIBLE A LA JUSTICE ET A LA DEMOCRATIE §

La mère Parisot, cette vieille rombière ultra-réac'  qui dirige une organisation mafieuse et  moyen-âgeuse  qui porte le nom de "MEDEF"  vient de réitérer à Tours, en pleine manif pour la défense de la retraite à 60 ans , ses déclarations provocatrices sur l'allongement de l'âge de départ en retraite à 63,5 ans. En faignant de s'interroger : " Est-ce si catastrophique?" On sait que c'est elle et ses amis qui tirent les ficelles des pantins  du gouvernement.

La mère Parisot n'est pas à une contradiction près : qu'à se que je sache,  c'est bien le patronat qui juge qu'un salarié sitôt la cinquantaine atteinte, est devenu "has been" dans l'entreprise et qu'il convient de le mettre à la retraite d'office, non? Cette bonne femme à un culot monstre...


Je crois qu'il est temps de ressortir les plumes et le goudron et de lui enfoncer un manche à balai dans le cul histoire de lui faire prendre conscience que se faire enculer à sec ben... ça fait très mal ! Après tout, chacun son tour, faut pas que ce soit toujours les mêmes !

Remarque, de ce côté-là, y'a aucun risque : avec sa tronche de cageot ravagée comme des cratères lunaires , à part le manche à balai,  j'voit pas  qui se risquerait à y mettre son zob...

Il faudrait peut-être lui retourner la question : "Est-ce si catastrophique de taxer les profits boursiers?" "Est-ce si catastrophique d'imposer les stock-options?" "Est-ce si catastrophique que les richesses crées aillent dans la poche des travailleurs plutôt que dans celles des actionnaires?"

Voilà bien des questions sur lesquelles cette vieille rombière de Parisot devraient méditer...

A bon entendeur, salut !

R_ac_



Posté par ced77 à 21:44 - COUPS DE GUEULE - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire